Aller au contenu

Plan blanc

01 juin 2018
Gestion de situations de crise

Printemps 2018, la clinique a participé pour la troisième année consécutive à un exercice Plan Blanc territorial, organisé par l’Institut de Formation des Professionnels de Santé de Lorient, en collaboration avec tous les acteurs du territoire, établissements sanitaires, SMUR,  Pompiers, Police et l’ARS. 

Le scénario

2 terroristes pénètrent dans l’enceinte de l’IFSI avec des fusils d’assaut, faisant 53 victimes, jouées par les élèves infirmiers de l'IFSI. Un important travail de mise en scène et maquillage a été réalisé, pour un format de plus en plus "grandeur nature".

L'action, l'organisation

Sur directive de la Cellule de crise, conduite par la Direction et le Docteur QUINIOU, Médecin responsable plan blanc de l'établissement, nous avons accueilli et pris en charge 14 blessés graves en 3h.

Dès le déclenchement du Plan Blanc à 13h, les professionnels de la clinique se sont mobilisés pour mettre en place la zone d'accueil  et de triage des victimes, le matériel et la pharmacie nécessaires, les circuits et la signalétiques extérieure et intérieure, la zone d'accueil et support psychologique des familles, et commencer à libérer salles de bloc et lits au sein de la clinique. A 13h30, les premières victimes sont arrivées. L'ensemble des étapes de la prise en charge et notre capacité à répondre à une telle urgence ont pu être testées : identification des victimes, triage et évaluation de l’urgence vitale, soins d'urgence, décisions de prises en charge en mode "damage control" par les équipes chirurgicales et anesthésistes, commandes et circuit du sang, examens biologiques complémentaires, pharmacie, efficience de la libération des salles de bloc et des lits, adaptation de la stérilisation, capacité à répondre aux attentes des familles...

Ces exercices sont extrêmement utiles, ils nous permettent de poursuivre la formation des équipes et l'amélioration de notre préparation. Ils créent aussi du lien entre les équipes du territoire. Un débriefing commun à chaud a été fait le soir même au GHBS et a été suivi d'un débriefing en photos le 31 mai au self de la clinique.

 

ARTICLE Ouest France / 18 03/18